top of page

Le tour de la Gaspésie en toute humilité... (Simplicité)

Le tour de la Gaspésie en toute humilité...

51 ans après notre voyage de noces, mon épouse et moi avons entrepris de faire le tour de la Gaspésie pour revoir les endroits que nous avions tant aimés. En 1973, les routes étaient pratiquement toutes en reconstruction. Avec notre Ford Maverick toute neuve nous avons grimpé une après l'autre les côtes les plus vertigineuses que nous avions connus. Des cailloux énormes jonchaient le parcours et on était certains que la voiture allait y laisser des morceaux. Plus tard nous y sommes retournés à maintes reprises, mais notre destination était pratiquement toujours Carleton-sur-Mer. Avec le motorisé on a passé des semaines complètes dans la baie-des-chaleurs. Le Camping Municipal de Carleton était notre préféré et en roulant vers notre destination chérie, cette fois avec notre nouvelle micro mini roulotte, on se remémorait les nombreuses balades au bord de la mer.

Nous sommes allés de surprise en surprise en nous rendant à notre destination cette fois-ci, la dernière visite remontant à 2007. 17 ans plus tard, la route n'a pas beaucoup changé, en meilleure condition, oui, mais pas exactement parfaite, certaines sections demeurant assez pénibles. On oubliera tout ça une fois rendus... Nous sommes arrivés au camping sans réservation en fin d'après-midi, il y avait beaucoup de places, et nous avons opté pour un deux services près de la plage.

Si ça vous intéresse, en saison, le prix des sites varient de 35,66$ à 88,71$ + taxes selon les services et la localisation sur le terrain. L'endroit est toujours aussi magnifique. La tranquillité des lieux et la proximité de la mer sont toujours aussi énergisants. Si vous êtes autonomes, votre 41$ est bien investi si vous campez à cet endroit. Les points négatifs sont, les douches payantes et le WiFi de piètre qualité.


Le tour de la Gaspésie en toute humilité...

Humilité car une si petite roulotte attire des regards parfois amusés, parfois perplexes et quelquefois totalement méprisants. Humilité car on doit se rendre au coin lavabo pour laver la vaisselle et déambuler avec nos attirails pour aller à la douche et manger à l'extérieur même si le vent soulève vos nappes et napperons et j'en passe. Humilité quand vous installé votre micro mini petite chose entre deux roulottes de 25 ou 26 pi, ou près d'un motorisé de 45 pi marqué du sigle Luxury Edition et surtout quand ils voient deux personnes de notre âge sortir de la petite boîte...

Faisons mine de rien (par la force des choses) et continuons notre périple qui nous amènera au Camping Aztec de Fort Prével où nous devons rassembler des images et des idées pour écrire un article à paraître bientôt.


La roulotte tient le coup...

Après avoir parcouru un peu moins de 1,650 kilomètres, notre véhicule tracteur Niro a offert une moyenne de 6,0 L/100 à l'aller mais au retour à cause des vents et d'une route en très mauvais état ça s'est terminé à 6,5 L/100 pour un coût en essence de 160$. La roulotte, quant à elle, malgré les couinements de la suspension et un bris d'une pièce intérieure dû aux vibrations et aux chocs répétés, s'est comportée de façon exemplaire. Le frigo Alpicool est une vraie merveille et a gardé notre nourriture à 4 degrés C tel que demandé. Branché sur la batterie 1200W le C40 puise à peine d'énergie et pour ce qui est du bruit c'est un ronronnement qui se produit de temps à autre mais à peine audible. Vous aimeriez avoir un système solaire pour votre VR? Le Guide du VR tient un concours actuellement en collaboration avec Espace Énergie, un crédit de 1,500$ pour équiper votre VR en solaire!


Je vous reviens avec plus d'histoires et plein d'images dans un autre post très bientôt...

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page