top of page

Une première sortie sans pépin pour l'aller...


Direction bas Saint-Laurent

Ne rien oublier! Après de si nombreuses années sans voyager, tout semble nouveau. La liste, la liste, document si important s'il en est un. Bien sûr aujourd'hui la liste qui autrefois était sur papier est dans mon téléphone. Nourriture, bagages, équipements, tout y est noté. Malgré toutes les précautions, une fois sur le terrain de camping à 100 kms de la maison je me rend compte que mon ordinateur ne peut être branché sur le bloc d'alimentation, il faudrait donc que je travaille à l'intérieur de la roulotte ou que j'installe une rallonge supplémentaire. Une autre surprise est le fait que je ne peux verrouiller les portes de l'intérieur de la roulotte... Je n'avais pas remarqué cet état de chose avant. Pour le reste tout s'est très bien déroulé, la mini caravane tient bien la route même dans les sections plus accidentées. Pour ce qui est de la consommation d'essence notre Kia Niro a affiché 5,5 L/100 en arrivant au camping quand on sait que sans la roulotte elle fait du 4,5 L/100. Ne jamais dépassé 100 Kms/heure est payant. Un autre point positif pour le VR. Pour la première sortie on a mis les bagages dans la voiture, seules les couvertures ont été installées dans la roulotte. Au retour nous tenterons de répartir les bagages entre les deux véhicules pour comparer la tenue de route et la consommation d'essence.


Une merveille de légèreté

Ce qui est le plus extraordinaire avec ce VR c'est qu'une fois sur le terrain et le temps venu de stationner la roulotte j'ai pu vraiment en tester le poids. Puisque j'étais incapable de la placer là où je voulais en manoeuvrant ma voiture, j'ai simplement placée la caravane à sa place manuellement. Incroyable!


Camping d'automne

Direction Bas Saint-Laurent...

L'autre grand plaisir de ce voyage est que le terrain que nous avons choisi est pratiquement désert. Il y a bien quelques saisonniers mais très peu de voyageurs. Nous sommes deux dans la section que j'ai choisi et il y avait 2 ou 3 campeurs en tente dans une section un peu plus loin. C'est aussi l'arrivée des grandes oies blanches au bord du fleuve, le spectacle est beau à voir. Cette nuit nous aurons l'occasion d'essayer une petite chaufferette électrique pour voir si l'intérieur de la roulotte sera couverte d'humidité au petit matin... En créant une bonne circulation d'air on espère éviter les gouttelettes d'eau qui sont si désagréables. Le contrôle de l'humidité est une bataille de tous les instants l'automne et tôt au printemps.


Électricité

Au moment d'écrire ces lignes, le courant de 15 ampères fourni par le camping supporte, mon ordinateur, mon téléphone en charge, la glacière (12 volt) et le ventilateur de toit qui roule à basse vitesse. Bien entendu on devra garder seulement la glacière branchée en même temps que la petite chaufferette et l'ordinateur pour éviter de faire sauter les disjoncteurs.


Pluie

Un avertissement de pluie intense est apparu sur nos téléphones et quelques minutes plus tard on a pu expérimenter la roulotte sous la pluie. Le bruit causé par la pluie sur la surface en aluminium rappelle celui d'une tente. Puisque la roulotte n'est isolée d'aucune façon, l'intempérie nous est apparue être assez violente. Heureusement cela n'a durer qu'une quinzaine de minutes et aucune infiltration n'est apparue. Même avec les fenêtres à battants ouvertes à leur pleine grandeur nous sommes demeurés au sec.


À suivre...

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page